Noël en Argentine

Noël en Argentine

Porter un toast à minuit, tirer des feux d’artifice ou rendre visite à ses voisins, voilà autant de façons de fêter l’évènement le plus célébré au monde car l’Argentine à ses propres traditions et coutumes pour profiter de la saison de Noël.

Après avoir vécu un certain temps en Argentine, j’ai eu l’opportunité de célébrer Noël en Amérique du Sud. Étant originaire du Michigan aux États-Unis lorsque je pensais à Noël, je pensais aux flocons de neige, au chocolat chaud et à temps d’autres activités populaires « par temps froid ». Il se peut néanmoins que certaines personnes ne réalisent pas que l’Argentine étant située dans l’hémisphère sud, la saison de Noël se déroule pendant l’été, le moment de l’année où il fait le plus chaud !

            Juan, mon mari, est originaire de Buenos Aires. Il m’a raconté à de multiples reprises ses souvenirs d’enfance préférés de la saison de Noël. Lorsqu’il était enfant, Juan se souvient de la crèche (pesebre) placée au pied du sapin pendant les semaines qui précédaient Noël. La figurine de l’enfant Jésus était cachée jusqu’au jour de Noël où elle était finalement placée dans la crèche.

            Le Père Noël (Papá Noel en Argentine) est aussi une tradition répandue, tout comme c’est le cas dans de nombreux autres pays du monde. Durant les préparatifs de la soirée dînatoire et du toast de la veillée de Noël, les enfants attendaient avec impatience l’arrivée du Papá Noel. Dans la famille Ricápito, le Père Noël ne laisse pas les cadeaux au pied du sapin. Il fait de sa livraison une tradition amusante en cachant son sac de jouets. Une fois les douze coups de minuit sonnés annonçant le jour de Noël, les enfants fouillent la maison à la recherche du grand sac rouge du Père Noël rempli de cadeaux. Ce sac peut se trouver n’importe où dans la maison ! Une fois trouvé, les cris et l’excitation sont à leur comble et les enfants s’empressent d’ouvrir leurs cadeaux.

            Tandis que la recherche du sac caché du Père Noël était une tradition spécifique de la famille de mon mari, un repas partagé tard dans la soirée et le toast de minuit la veille de Noël est une tradition très suivie dans le pays. À minuit pile, les toasts et les vœux sont échangés au cri de salud (santé) alors que les Argentins finissent leur repas avant de sortir sur les toits pour admirer les feux d’artifice tirés à travers la ville tandis que de nombreuses familles tirent leurs propres feux multicolores. La nuit se prolonge avec des visites chez les voisins pour célébrer cette grande occasion !

            Presque deux semaines plus tard le 6 janvier, les festivités de Noël se poursuivent. Le

Día de Reyes, l’épiphanie ou fête des rois, est une continuation de la saison de Noël. Une gâteau circulaire traditionnel, la rosca de Reyes, est acheté. Accompagné d’un chocolat chaud, les Argentins coupent ce gâteau sucré pour le partager en famille.

            Peu avant l’heure du coucher le 5 janvier, les enfants argentins placent leurs chaussures près de la porte d’entrée dans l’attente de la visite des reyes (les rois mages). Les enfants préparent aussi des herbes et de l’eau pour leurs chameaux. Lorsqu’ils se lèvent le lendemain matin, les mages sont venus et ont placé un petit cadeau dans chacune de leurs chaussures et les herbes et l’eau ont alors disparu.

            Comprendre les similitudes et les différences culturelles entre les traditions de Noël dans différents pays du monde apporte une richesse supplémentaire à cette saison pour l’apprécier encore davantage. Vos traditions de Noël sont peut-être différentes des traditions d’Argentine, mais en tant qu’église nous pouvons nous réjouir et célébrer l’origine véritable de cette saison : la naissance de notre Seigneur et Sauveur.

Juan et Rachel Ricápito

Public

Similar news

nov, 10, 2023
nov, 10, 2023
nov, 10, 2023